top of page

Barrage de compensation 4

Constellations Flottantes

par

Mathilde Caylou (FR)

Avec Constellations Flottantes, Mathilde Caylou présente une installation en verre soufflé, cordage et tasseaux de bois, s'inspirant des flotteurs traditionnels en verre. Cette œuvre, composée de sphères de verre creuses entourées de cordages tressés en filet, évoque le conte de celui qui cherchait à capturer la lune dans ses filets, réalisant que ce n'était que son reflet dans l'eau. L'influence des astres sur l'eau, les plantes et le vivant en général se manifeste, créant une sensation d'infinitésimalité au sein d'un vaste ensemble.


L'installation invite à interroger notre relation avec l'environnement, notre enracinement au sol, notre position dans l'espace et l'illusion de notre omnipotence. Le rapport au ciel et le désir de conquête de nouveaux territoires, qu'ils soient terrestres ou célestes, suscitent des questionnements profonds.


Le verre, en tant que matière-lumière, réagit aux reflets et aux changements d'atmosphère lumineuse, passant de l'état solide à l'état liquide par réaction aux températures. En tant que matériau amorphe, il partage des similitudes physiques et esthétiques avec l'eau, convoquant ainsi les quatre éléments. Originaire de la terre (la silice) et façonné par le souffle, le verre évoque une fusion harmonieuse entre les éléments naturels

Méthode


Pour ce projet, Mathilde Caylou a reproduit la carte du ciel nocturne du 8 juin 2024 à Esch-sur-Sûre. Chaque flotteur symbolise une étoile, reliée aux autres par des tasseaux de bois peints en blanc. Les sphères de verre, soufflées à la bouche dans des nuances de blancs grisâtres, adoptent une allure lunaire grâce au traitement de surface du verre, semblables à des astres immergés. La nuit, ces sphères seront légèrement luminescentes en début de soirée, grâce à leur charge en pigments phosphorescents. Les tasseaux entre eux redessineront les constellations, recréant ainsi une cartographie céleste.

Diplômée de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2010, Mathilde Caylou est une artiste dont le travail du verre se place à la frontière de l’art contemporain et de la pratique artisanale. Il est le principal médium de sa démarche, nourrie par ses capacités de transformation et son pouvoir d’évocation. Les oeuvres qu’elle imagine côtoient le visible et l’invisible, répondent à un champ de recherches orienté vers le paysage, l’environnement, l’agriculture et la manière dont l’homme façonne, transforme son « milieu».

Ses créations sont régulièrement présentées en France, au sein de plusieurs pays européens et aussi à une échelle internationale plus large comme en Chine ou au USA. Elle participe en 2021 au programme de la Fondation Hermès l'Académie des Savoir-Faire. Elle expose également en pleine nature, lors de festivals comme Horizons dans le massif du Sancy . Elle déplace sa pratique lors de résidence de création, par exemple au sein  de l'Institut d'Optique de Paris Saclay.

www.mathildecaylou.com

Atelier 

XXX



« Constellations Flottantes  »

Concepteurs : Mathilde Caylou

Conçu dans le cadre de WaterWalls, Esch-sur-Sûre, 2024

Production : Esch(t)Kultur asbl

Coordination : Services for Creatives

bottom of page